Pourquoi passer aux couches lavables ?!


Bonjour, bonjour les jolies mamans - et papas - aujourd'hui dans cette rubrique je vais parler couches avec les couches lavable !
Nous allons essayer de peser le pour et le contre, puis voir si elles seront adoptées dans nos familles...


Les couches en quelques chiffres :

Chaque année, c'est environs 1 BILLION - ou 1000 millions - d'arbres coupés pour fabriquer la pulpe de bois utilisée dans les couches jetables.



Un bébé utilisera en moyenne 5000 couches jetables - comptez 8 millions de jetables par jour au Royaume Uni - contre 48 lavables.

Si 10% de familles utilisaient des couches lavables, elles économiseraient leurs impôts locaux. Les impôts au Royaume Uni offrent un remboursement de plus de £70 pour encourager les parents à utiliser les couches lavables.

Dans le monde, chaque jour sont jetées plus de 5000 tonnes de couches, ce qui représente le poids de 1000 éléphants mâles adultes.



Les recherches ont démontré qu'un enfant souffre 5 fois plus d'érythème fessier en portant des couches jetables qu'en portant des couches en coton.

Les couches lavables sont 40% plus écologiques que les couches jetables selon l'étude de 2008 de l'Agence de l'Environnement.

Les couches jetables représentent 4% du contenu des poubelles du Royaume Uni, soit 50% des poubelles d'un ménage avec un bébé.



En remplaçant une journée, 1 couche jetable par une lavable, 912 couches n'iront pas à la décharge - ce qui équivaut à 15 poubelles de cuisine.

Les couches lavables peuvent vous faire économiser plus de 820€ - £700 ou 900$ - pour votre premier enfant et plus de 1200€ - £1000 ou 1300$ - pour un second.

500 ans, c'est le nombre d'années que mettent les couches jetables à se décomposer.

On a calculé que le coût total pour entretenir des couches lavables, électricité, eau et poudres de lavage comprises, pendant deux ans et demi ne revenait qu'à 120€ - £100 ou 130$ -





Je vais parler maintenant des pour et contre du point de vu de la maman que je suis, pour avoir utilisé les deux.

Yep, yep, yep : 

  • Economiquement parlant, on ne va pas se mentir, ça revient moins cher. Même si à l'achat entre 3 et 6 couches + inserts peuvent coûter de 50 à 100€, à la longue ce n'est rien en comparaison du prix des jetables. Donc un investissement de départ, mais qui est rentabilisé en 3mois.
  • De la douceur pour les fesses de nos petits, car conçues en coton, voir en fibres de bambou ou charbon, logiquement on sait ce qu'il y a dedans - pas de pesticides, produits chimiques, ancre, parfums, etc - et c'est rassurant pour la santé de nos bambins.
  • Après nettoyage grossier, j'ai prit l'habitude de les placer à la machine à laver avec le reste de mes vêtements, donc je n'utilise pas de cycle de lavage que pour elles, ça fait des économies en plus.
  • Plusieurs tailles sur une seule couche, elles sont réglables donc vont à tous les âges et donc durablement si on en prend bien soin.
  • Si on connait un peu la couture, on peut en faire soi même.
  • Faire un geste pour l'environnement, tout simplement, car on pense à la planète q'on laissera aux petites fesses qu'on nettoie !
  • Nos grand mères et les femmes avant elles langeaient les enfants et n'avaient aucun problème avec ça, et encore ... les langes étaient moins sophistiqués qu'aujourd'hui !





Nope, nope nope :
  • Ne le cachons pas non plus, ça prend un peu plus de temps : se faire à ces couches, mais aussi pour le pré-nettoyage. Alors qu'une couche jetable, on n'a juste qu'à la mettre à la poubelle, avec les lavables il faut ramasser les gros cadeaux que bébé nous a laissé - ce qui n'est pas forcément agréable -, les pré-laver, les stocker en attendant la machine à laver, les étendre ... Bref y faire attention.
  • Faire attention aux produits qu'on met dessus en machine, pour un problème évident on va restreindre les liquides lavants - chimiques - de grandes enseignes, éviter les savons aux huiles - de Marseille, d'Alep, noir - et les noix de lavages qui encrassent par leurs huiles et causent des problèmes d'absorption par la suite. Personnellement j'ai trouvé une lessive naturelle, bio et vegan, faite artisanalement par une passionnée qui les vendaient sur un marché près de chez moi. Eviter aussi les adoucissants et préférer le vinaigre blanc.
  • Selon les pipi, elles peuvent être moins absorbantes que les couches jetables .... Mais on peut relativiser en se disant qu'on peut changer bébé une ou deux fois de plus par jour, car ça n'ira pas à la poubelle. 



A vous maintenant de choisir !








Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. OUI OUI OUI je dis OUI, j'approuve, j'adhere, vive le lavable pour le cul de nos t'chiots !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hahaha ton commentaire m'a bien fait sourire

      Supprimer
  2. j'aurais trop peur de pas avoir le temps et faut les laver donc les mains dans le BIIIIP je ne suis pas fan mais je tire mon chapeau à celles qui le font Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh c'est une habitude à prendre ensuite ça coule de naturel d'utiliser des couches lavables :) et les rapports de toxicité des couches jetables m'ont beaucoup refroidit ....... pauvres fesses de bébé

      Supprimer
  3. serai interessée en effet

    RépondreSupprimer